AccueilGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
                                 Important - Le forum n'est plus très actif. Si vous avez besoin d'aide par rapport au forum, ou pour d'autres raisons, vous pouvez envoyer un e-mail à l'administrateur Théomisès à ce lien.

Partagez | 
 

 Le saviez-vous (Histoires vraies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
teera
Prince
Prince
avatar

Messages : 2100
Age : 54

Localisation : Suresnes
Inscrit : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Dim 27 Nov 2011 - 4:46

Passionnant et instructif comme d'hab !! merci Cykee ! j'ai encore appris des choses grâce à toi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=p-nmfwQdkeM
rmx
Baron
Baron
avatar

Messages : 243
Age : 50

Localisation : Vosges
Inscrit : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Dim 27 Nov 2011 - 9:30

maitre cykee, tu est genial, tu merite un topic amphi a ton nom.
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 26 Déc 2011 - 1:26

:santa: QUI EST LE PÈRE NOËL ? :santa:


Bon, hier, il paraît que c'était la journée du père Noël. Mais qui est vraiment cet étrange barbu ventripotent qui ne bosse vraiment qu'une journée par an ? C'est ce que nous allons voir...

Tout d'abord, il faut savoir que le père noël est associé à Saint Nicolas (Santa Claus outre atlantique), Saint évêque de Myris (au sud de la Turquie, en asie mineure) qui est représenté en un homme porteur d'une longue barbe blanche, d'une mitre (couvre-chef réservé aux évêques depuis les premiers temps de l'Église) et un grand manteau rouge. Il voyageait à dos d'âne, ce qui explique pourquoi on demande aux enfants de certaines régions de déposer sous le sapin une carotte pour l'âne et... un verre de vin pour le père Noël !
drunken

Selon la légende, ce Saint aurait ressuscité trois enfants trucidés par un horrible boucher. Il est alors présenté comme le saint protecteur des tout-petits. Fêté le 6 décembre, la tradition voulait qu'un personnage habillé comme Saint Nicolas, allait de maisons en maisons pour offrir des cadeaux aux enfant sages. C’est au XVIème siècle que la légende du saint s’enrichit avec le personnage du père Fouettard (selon certaines traditions, celui-ci serait en fait le boucher de la légende) qui punit les enfants désobéissants en leur dispensant des coups de martinet. Mais ce personnage ne restera que sous la forme d'un avertissement des parents à leur(s) bambins "si tu n'es pas sage, le père Noël ne t'apportera pas de cadeaux !" (vilains parents !!!)

Au XVIIème siècle, les immigrés Allemands et Hollandais emportent dans leur bagages l'histoire de ce Saint : Sinter Klaas (en Hollande) ou Santa Klaus (en Allemagne) devint Santa Claus, suivant les bonnes habitudes des américains de tout changer à leur convenance.

Mais ce n'est qu'en 1821 que ce Saint se transforme en héros de conte pour enfant. Un pasteur américain du nom de Clément Clarke Moore écrit un conte de Noël ("A visit from St Nicholas") pour ses enfants dans lequel des lutins distribuent des cadeaux aux enfants par la cheminée. Saint Nicolas y apparaît sous les traits du père Noël, avec toutefois quelques changements notables : la mitre du Saint y est remplacée par un bonnet, sa crosse devient un sucre d'orge et l'âne se change en une carriole miniature tiré par huit rennes (pour les puristes, ils ont été prénommés Dasher, Dancer, Prancer, Vixen, Comet, Cupid, Donder et Blitzen - en Français dans l'ordre : Fougueux, Danseur, Fringant, Rusé, Comète, Cupidon, Tonnerre et Eclair).

Le poème fut publié pour la première fois le 23 décembre 1823 par le journal "Sentinel". Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.

En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir.


En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis.
L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord".

Un neuvième renne fut rajouté en 1939 par le poète Robert L. May : Rudolf (Rodolphe en Français) fut chargé d'éclairer le chemin du père Noël grâce à son « nez rouge lumineux » pour l'aider à affronter les mauvaises conditions climatiques et ne pas avoir de retard dans sa livraison de cadeaux.


Pour information, l'idée selon laquelle le Père Noël aurait été dessiné par la compagnie Coca-Cola en 1931 est une légende urbaine. Une étude de la représentation du père Noël dans les années précédentes montre en effet que l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui était déjà répandu, y compris sa couleur rouge, utilisée dès 1866. Avant Coca-Cola, de nombreuses firmes avaient déjà utilisé son image dans des publicités, comme par exemple le fabricant de stylos Waterman en 1907, le manufacturier de pneumatiques Michelin en 1919 ou le fabricant de savon Colgate en 1920. Par contre, il est vraisemblable que Coca-Cola a largement contribué à fixer l'image actuelle grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, qui a fait boire au père Noël... du Coca Cola ! Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola en plein hiver et quoi de mieux que d'utiliser un personnage portant ses couleurs était mondialement connu et immédiatement reconnu ?
Hips!

Et si vous n'êtes pas satisfaits des cadeaux reçus, vous avez toujours la possibilité de le contacter ici : http://www.laposte.fr/pere-noel/


Si vous êtes sages, demain, je vous détaillerai sa journée de travail... :rendeer:

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 30 Déc 2011 - 14:43

Bon, ben j'ai fait un flop avec mon histoire du père Noël... pas grave smile
Pour ceux que ça intéresse, je me suis intéressé à :

LE PÈRE NOËL : LA FIN D’UNE ILLUSION ?


Pour une fois, je ne vais pas faire long, le lien suivant étant très complet... Alors pour ceux qui veulent savoir EN DETAIL pourquoi le père Noël est une énigme bien scientifique, c'est ici :
http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/humour/pere_noel/pere_noel.htm

En gros, pour résumer, voici quelques raisons qui prouvent qu'il n'existe probablement pas mais dans le cas contraire, il devrait être arrêté comme délinquant :

- La légalité : dans sa distribution de jouets, le père Noël viole nombre de lois physiques connues, et peut être même inconnues. Ses rennes volant sans ailes violent les lois de la zoologie, son équipage viole les règles de circulation aérienne (il n'a jamais déposé un seul plan de vol à une quelconque autorité aérienne) et de vitesse (voir plus bas). Mais en plus, il viole aussi les lois civiles ! En effet s'introduire nuitamment dans une maison, ne fut-ce que pendant quelques microsecondes, constitue une violation de domicile caractérisée. Or, ceci est un délit dans pratiquement tous les pays visités et expose le père Noël à affronter les foudres de toutes les justices du monde occidental, a être recherché par toutes les polices du même monde. Donc, si le père Noël existait, il devrait, en toute logique, figurer dans les fichiers d'Interpol (cherchez vous même ici) !

- le traîneau du Père Noël est soi-disant tiré par des rennes volants. Qui en a déjà vu ? Personne ! Mais bon, admettons qu'il s'agisse d'une espèce vivante non encore découverte par l'homme... (j'aimerai quand même bien le voir ce renne au nez luminescent !)

- le temps de travail est énorme : Le Père Noël a au moins 31 heures de travail pendant la nuit de Noël, à cause des différents fuseaux horaires et de la rotation de la terre, et en supposant qu'il voyage d'Est en Ouest (ce qui parait tout de même logique) !!! Autant dire qu'on est loin de la journée de 8 heures ^^ Il est donc en totale infraction avec les lois régissant le travail de la plupart des pays visités !

- la charge de travail est toute aussi énorme : à raison de 91,8 millions de foyers (puisque le Père Noël ne s'occupe pas des enfants musulmans, hindous, juifs et bouddhistes), avec au minimum un enfant sage dans chaque, il doit effectuer... 822,6 visites par seconde ; c'est-à-dire que pour chaque foyer chrétien avec des enfants sages, le Père Noël dispose d'un peu plus d'un millième de seconde pour se garer, sauter hors du traîneau, dégringoler par la cheminée, remplir les chaussettes de jouets, placer le reste des cadeaux sous le sapin, manger les quelques restes du repas qui traînent, remonter dans la cheminée, remonter dans le traîneau et passer à la maison suivante. Je ne sais pas à quoi il carbure, mais Speedy Gonzales peut aller se rhabiller ! Là, il tombe sous le coup de la loi anti dopage !!!

- la vitesse : Cela veut également dire que le traîneau du Père Noël se déplace à une vitesse moyenne de 1 040 kilomètres par seconde, soit 3 000 fois la vitesse du son. Et ça, sans compter le boucan qu'il ferait en passant à chaque fois la vitesse du son ! Force est de constater que le Père Noël n'est ni humain, ni discret et qu'il est en constante récidive d'excès de vitesse !

Conclusion
S'il existe, le Père Noël est un sur homme, bourré aux amphétamines, conduisant son attelage exotique en volant à des vitesses totalement déraisonnables, sans aucune discrétion ! Et vous le laissez s'occuper du bonheur des enfants ? Dans ce cas, j'ai un super cadeau pour vous : une jolie chemise qui s'attache dans le dos, amenée par des messieurs très gentils en blouse blanche qui conduisent un véhicule sympa décoré d'une lumière bleue sur le toit. Bon, faut y aller maintenant, votre sortie est terminée, on vous ramène à l'asile ^^
Bonne journée smile
:santa:

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Lili-One
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 2191
Age : 35

Localisation : 63
Inscrit : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 30 Déc 2011 - 15:59

J'avais pas vu le premier :) merci beaucoup pour ces infos, c'était très intéressant. Etant Alsacienne, St Nicolas occupe une part importante dans ma culture : avant d'attendre le père Noël, on attend St Nicolas avec ses chocolats et ses mandarines et ses Manalas et le chocolat chaud... La légende de St Nicolas s'assortit d'un découpage en morceaux des trois enfants et placés dans le saloir à ... saler, forcément. Quand le St Patron des enfants s'assit à la table du boucher/ogre, il demanda la viande qui se trouvait dans ledit saloir. Le vilain monsieur tardant trop, St Nicolas finit par aller ouvrir lui-même le couvercle du saloir pour laisser sortir les trois petits enfants. Indemnes evidemment.

Et je connaissais le deuxieme ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://lili-one.net
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 30 Déc 2011 - 18:12

Merci pour ces précisions Lili. J'ai volontairement mis l'histoire complète de Saint Nicolas de côté, le post étant déjà bien assez long. Et je ne connaissais pas cette anecdote le concernant :)

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Lili-One
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 2191
Age : 35

Localisation : 63
Inscrit : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Sam 31 Déc 2011 - 14:41

Un bon post n'est jamais trop long ;) c'est une histoire qu'on apprend très tôt en Alsace. Ca fait partie du folklore si l'on peut dire ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://lili-one.net
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Mar 28 Fév 2012 - 18:37

QUESTION DU JOUR : Pourquoi existe-t-il un 29 février, une année sur 4 ?

Désolé mdr, ça va être encore un peu long, mais au moins, vous aurez toutes les explications :geek:

Vous avez tous constaté que demain, ce sera le février. Pourquoi une telle bizarrerie ?

Définition
Le mot « calendrier » dérive du latin calendae signifiant « qui sont appelées », du verbe calare (« appeler »). Les calendes désignaient chez les Romains le premier jour du mois qui était le début de la nouvelle lune .

Avant la réforme de Jules César

Dans la Rome antique, le calendrier aurait été inventé par Romulus, fondateur de Rome vers 753 avant J.C. Il s'agit d'un calendrier lunaire de 10 mois de 29 et 30 jours alternés, soit une année de 295 jours. L’année commençait en mars (avec le printemps). L’année étant trop courte par rapport à l'année tropique (appelée aussi année des saisons ou année solaire), deux mois furent ajoutés « januaris » et « februarius » sous le règne de Numa Pompilius ( vers 700 avant JC ).


Ces deux mois ont d'abord été placés en fin d'année avant d'être considérés comme les deux premiers mois de l'année ; le début de l'année commençait alors en hiver au moment où les jours commençaient à allonger. Les durées des mois furent peu à peu modifiées pour maintenir les dates en accord avec les saisons. Le mois de décembre, devenu alors le 12e mois, gardera néanmoins son appellation « dixième », et ce, jusqu’à aujourd’hui (tout comme septembre le septième, octobre le huitième,...).
L'année est alors constituée de quatre mois de 31 jours, sept mois de 29 et un mois de 28 jours.

Une superstition s’était développée selon laquelle un nombre impair de jours plaisait aux dieux. Le mois de février était voué aux dieux infernaux.
L’année, qui durait ainsi 355 jours, restait encore trop courte. Un mois supplémentaire (appelé " mensis intercalaris") a donc été intercalé tous les deux ans entre le 23 et le 24 février de 27 ou 28 jours. Les cinq derniers jours de février étaient donc oubliés dans ce cas-là, 22 ou 23 jours étaient alors réellement ajoutés. Les pontifes décidaient de la durée du mois intercalaire de façon à rétablir l’accord avec les saisons.

Au IIe siècle avant JC, le début de l’année fut ramené au 1er janvier : 355 jours de 12 mois et un mois intercalaire pour accorder l’année lunaire et solaire. L’année avait donc 366 jours (355 jours et 22 jours tous les deux ans, soit en moyenne 11 jours par an), elle était donc trop longue. Par ailleurs, les pontifes abusaient de leurs pouvoirs et donnaient au mois intercalaire une durée qui n’avait plus rien à voir avec l’accord des saisons, mais elle était destinée à allonger la magistrature de leurs amis ou à écourter celle de leurs ennemis. L’année légale a donc été décalée de trois mois par rapport aux saisons.

Le calendrier Julien

En l’an 46 avant JC (an 708 de Rome), Jules César, sur les conseils de l’astronome égyptien Sosigène d’Alexandrie, ajouta 90 jours au lieu des 27 ; l’année comportait donc 445 jours répartis sur 15 mois. Cette année fut appelée "année de la confusion". Il décida ensuite que l'année serait de 365 jours : 4 mois de 30 jours, 7 mois de 31 jours et 1 mois de 28 jours (au lieu des quatre mois de 31 jours et 7 mois de 29 jours). Le début de l'année fut fixé le premier janvier ( jour de l'entrée en fonction des consuls).

Puis il introduisit un cycle de 4 ans : 3 années de 365 jours , une année de 366 jours (Sosigène s'était en fait rendu compte que l'année durait 365 jours un quart). Tous les quatre ans, un jour supplémentaire fut ainsi ajouté en février. Cependant, une raison religieuse empêchait que février, mois des puissances infernales, puisse être gratifié d'un nombre de jours impairs (ce jour supplémentaire avait été rajouté au départ à la fin du mois de février), "l'impair plaisant aux dieux" favorables selon la doctrine pythagoricienne. Ainsi, afin d'éviter de rajouter ce jour supplémentaire à la fin du mois de février de façon trop visible, on eut recours à une astuce : il fut placé le sixième jour avant les calendes de mars (le 24 février était doublé ; même date que le mois intercalaire mercedonius dans l'ancien calendrier ). Ce jour devint le sixième jour bis, « bis-sexto ante calendas martias » ; d’où le mot « bissextile » utilisé de nos jours.

Il devint donc calendrier julien en 45 avant JC, année de 365,25 jours (comme l'année tropique est d'environ 365,2422 jours, le décalage est de 0,0078 jour par an, soit 3,12 jours tous les 400 ans) . L’équinoxe de printemps fut fixée au 25 mars, le solstice d’été au 24 juin , l’équinoxe d’automne au 24 septembre et le solstice d’hiver au 25 décembre. Ces dates étaient en fait décalées d’un jour par rapport à la réalité astronomique. Ce calendrier est de type solaire.

Le mois Quintilis fut rebaptisé Julius en l’honneur de César en 44 avant JC et prit le nom de "iulius" (notre mois de juillet).
Il y eut cependant une erreur d’interprétation durant 36 ans : l’année bissextile était tous les trois ans et non tous les quatre ans , il y eut donc 12 années bissextiles au lieu de 9 .

L’empereur Auguste rectifia cette erreur en supprimant le mois intercalaire entre 8 avant JC et 4 après JC (il décida de reporter un jour de février sur le mois d'août). Ce n’est qu’après cette date que le calendrier put fonctionner correctement. Le mois « sextilis » fut renommé « augustus » en l’honneur de l’empereur Auguste.


Le mois d’augustus ne pouvant pas, pour des raisons de dignité, comporter moins de jours que le mois de Julius, la durée des mois fut de nouveau modifiée pour aboutir à celle que nous connaissons : 31 jours pour juillet et donc 31 jours pour août. Il a donc fallu enlever un jour au mois de février qui se retrouvait ainsi avec 28 jours les années normales et 29 jours les années bissextiles.
Ainsi, le calendrier julien avait pratiquement la forme que nous lui connaissons aujourd'hui mis à part la semaine qui n'avait pas encore été définie.

Origine du calendrier julien
L’année 753 avant JC, date de la fondation de Rome, fut choisie comme celle de la naissance du Christ en l'an 532 par le moine Denys le Petit (écrivain ecclésiastique qui situe la naissance de Jésus le 25 décembre 753) et le point de départ de la datation du calendrier est donc en 754. Il n'a pas introduit " l'an zéro" car le nombre zéro n'existait pas à l'époque; il a donc posé comme première année celle qui suit celle de la naissance présumée du Christ. Il fallut attendre néanmoins le IXe siècle pour que cela soit accepté. Les historiens estiment qu’il a fait une erreur de cinq ans dans ses calculs.

Le calendrier julien resta en vigueur jusqu’en 1582 . Ce calendrier a été en usage dans la plupart des nations d’Europe jusqu’au XVIe siècle.Il est encore utilisé de nos jours pour déterminer les fêtes religieuses orthodoxes .
Cependant, il se décalait lentement au fil des siècles par rapport aux saisons . L’année julienne dépassant l’année solaire de 11 minutes et 14 secondes, il y a trois jours de décalage par rapport aux saisons tous les 400 ans. Son retard sur le calendrier grégorien est actuellement de 13 jours.
Naturellement, cet écart s'est accumulé au fil des ans et l'année 1582, l'équinoxe vernal est arrivé dix jours avant la date mentionnée sur le calendrier. Le calendrier grégorien a permis de corriger les écarts constatés et faire en sorte que l'équinoxe puisse coïncider avec la date du 21 mars, comme c'était le cas en l'an 325 apr. J.-C., époque correspondant au premier concile de Nicée ayant mis en place les règles du comput ecclésiastique. Pour ce faire, dix jours ont été supprimés du calendrier julien en l'année fatidique de 1582.

Le calendrier Grégorien


Ce calendrier a été mis en place dans le dessein de corriger certaines erreurs du calendrier julien. Son élaboration a été assurée par un groupe de scientifiques mené par Christophorus Clavius. Ce calendrier porte le nom de son initiateur qui n'est autre que le pape Grégoire XIII, qui a officié entre l'année 1572 et l'année 1585. Le calendrier grégorien débute en l'an 1 qui correspond à l'année à laquelle le Christ serait né.
Le calendrier grégorien est un calendrier solaire. Ceci veut dire qu'il prend en compte la révolution de la terre autour du soleil qui dure exactement 365,2422 jours 24 heures 60 minutes 60 secondes métriques. Afin que le nombre de jours puisse être entier tous les ans, le calendrier grégorien prend en compte une durée annuelle de 365,2425 jours. Tous les quatre ans, un jour intercalaire est ajouté.

Ce dernier l'est au cours de l'année bissextile et il s'agit plus exactement du 29 février. Les années bissextiles séculaires sont supprimées à l'exception de celles dont le millésime peut être divisé par 400 : 1600 fut une année bissextile contrairement aux années 1700 et 1800. Malgré la grande précision du calendrier grégorien, il existe quand même une erreur d'un jour tous les trois milles ans. En ce qui concerne ses subdivisions, le calendrier grégorien comporte douze mois lesquels sont groupés en quatre trimestres bien distincts.
Janvier comporte 31 jours,
Février comprend 28 ou 29 jours,
Mars compte 31 jours,
Avril comprend 30 jours,
Mai comporte 31 jours,
Juin compte 30 jours,
Juillet et Août renferment 31 jours,
Septembre : 30 jours,
Octobre contient 31 jours,
Novembre inclut 30 jours
et Décembre comprend 31 jours.

Chaque jour porte un nom bien spécial : il s'agit successivement de lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Une période de sept jours représente une semaine et quatre semaines correspondent à un mois. Le calendrier grégorien se réfère à l'ère chrétienne (après Jésus-Christ). On notera toutefois que l'histoire n'ayant pas précisément commencé en l'an 1, il est également nécessaire de prendre en considération l'ère préchrétienne qui est décomptée dans le sens contraire de l'ère chrétienne. Pour ces dates-là, il faudra donc procéder à l'envers pour obtenir des dates du type XX avant Jésus-Christ (av J.C.). Une fois adopté à Rome, le calendrier grégorien fut très rapidement répandu dans les autres pays de l'Europe. Actuellement, ce calendrier est celui que l'on utilise dans pratiquement tous les pays d'Occident mais également dans certains pays d'Asie.

Le calendrier a été adopté, dans les pays suivants en :
- en 1582 en Espagne, France, Hollande (dans les provinces catholiques), Portugal. On passait donc du jeudi 4 octobre au vendredi 15 ; en France, le réforme ne fut appliquée que le 9 décembre ( dont le lendemain fut le 20 décembre ) . La majorité des pays catholiques adopta la réforme dans les années qui suivirent .
- Dans les états catholiques d’Allemagne et de Suisse, en 1584,
- Pologne, en 1586,
- Hongrie, en 1587,
- Grande Bretagne, Suède, en 1752, ces deux pays ayant toujours le calendrier julien. appliqué en Grande Bretagne le 2 septembre de l'année 1752, il a fallu réaliser une correction et la date est devenue le 14 septembre 1752. En choisissant le calendrier grégorien, la Grande Bretagne a également choisi le premier janvier comme premier jour de l'année.
- Chine, Bulgarie, Albanie en 1912,
- Russie, en 1918, c’est la raison pour laquelle la révolution d’octobre est fêtée en novembre, car en 1917, la révolution d’octobre, s’est déroulée sous le calendrier julien. Les 24-25 octobre sont donc devenus les 6 et 7 novembre 1917.

Le Japon, la Chine, l'Inde et le Vietnam l'utilisent parallèlement à leur calendrier national.

Le calendrier grégorien n’avançait que de 26 secondes par an par rapport à l’année tropique. Actuellement , le décalage est de 3 heures,il atteindra une journée vers 4700 ^^

L'exception Française...
Au cours de la Révolution française, la Première République a voulu créer un calendrier nouveau qui soit la marque de l’entrée des citoyens dans une ère nouvelle en rupture avec l’Ancien Régime monarchique et catholique . Pour Fabre d’Églantine qui l’ a élaboré avec le mathématicien Gilbert Romme député montagnard, ce calendrier vise " par un vaste programme éducatif et laïc, à forger les âmes, à se saisir de l’imagination des hommes et la gouverner ". En fait, il a duré du 5 octobre 1792 au 8 septembre 1805.

C’est un calendrier solaire dont la durée moyenne est 365 jours , avec tous les 4 ans une année de 366 jours . L’année comporte douze mois égaux de trente jours et cinq à six jours de complément selon les années ; ces jours appelés sans-culottides portent des noms de valeurs morales, travail, génie, vertu. Chaque mois comprend trois décades de dix jours . Le nom des mois et des jours est complètement changé . Le nom des jours correspond à leur ordre dans la semaine , de primedi à décadi ; chacun porte un deuxième nom, plante, animal, outil, qui remplace le nom des saints de l’Église catholique. Fabre d’Églantine, auteur dramatique et poète, a imaginé des noms de mois ayant la même terminaison et le même nombre de syllabes pour une même saison.
Automne : Vendémiaire, Brumaire, Frimaire.
Hiver : Nivôse, Pluviôse, Ventôse.
Printemps : Germinal, Floréal, Prairial .
Été : Messidor, thermidor, Fructidor .
(détail ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_r%C3%A9volutionnaire_fran%C3%A7ais)

Par souci d’égalité et de rationalité, on a même prévu de changer la durée des heures : la journée devait être divisée en 10 heures de 100 minutes . Ainsi, une heure républicaine durait 2 h 24 minutes.
Le début de l’ère nouvelle est fixée au 22 septembre 1792, jour de la proclamation de la République. C’est aussi un jour d’équinoxe où le jour et la nuit sont égaux .
Mais ce calendrier, utilisé par l’État et l’armée , ne s’est jamais imposé dans la vie quotidienne et le calendrier grégorien qui n’a jamais cessé d’ être utilisé redevient le calendrier officiel le 9 septembre 1805.

Bravo à celles et ceux qui sont arrivés jusqu'ici en lisant tout kiss

A la prochaine Sleep

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
galeos
Roi
Roi
avatar

Messages : 2816
Age : 40

Localisation : Dans la matrice d'Ika
Inscrit : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 2 Mar 2012 - 14:30

Merci Cykee pour ses petits puits de culture parsemés de ci de là, pas encore tout lu j'ai trouvé encore plus bavard que moi, et dire que Balou35 me demande d'alléger winck ...

NB. Avoues c'est toi qui fait père Fourasse dans fort boyard Archi
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 2 Mar 2012 - 17:07

Arrrghhhh !!!! Je suis démasqué !!!
32+

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Alveopygos
Roi
Roi
avatar

Messages : 4776
Age : 48

Localisation : Bretagne nord, sous les nuages
Inscrit : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 2 Mar 2012 - 18:58

Long à lire quand même. Tu nous fais un résumé ? Very happy Car j'ai décroché à Grégoire.

Proposition de résumé : Jules et Auguste étaient tellement fiérots qu'ils ont chacun donné leur nom à un mois et lui ont ajouté un jour pris à février.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
galeos
Roi
Roi
avatar

Messages : 2816
Age : 40

Localisation : Dans la matrice d'Ika
Inscrit : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Ven 2 Mar 2012 - 20:07

Ouais c'est long mais c'est ce qui fait son charme ça me fait rattraper mes cours d'histoire ou je dormais winck et puis on imagine bien Julien Leperce pointer son nez à tout moment pour te faire gagner le jeu de société de question pour un champion winck

_________________


Dernière édition par galeos le Sam 3 Mar 2012 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alveopygos
Roi
Roi
avatar

Messages : 4776
Age : 48

Localisation : Bretagne nord, sous les nuages
Inscrit : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Sam 3 Mar 2012 - 0:02

On sent le vécu là... Very happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Sam 3 Mar 2012 - 1:49

J'aurai pu faire plus court, c'est vrai...
Mais comme chacun le fait déjà naturellement (le cerveau humain a ses limites), je pense à ceux ou celles (j'ose espérer qu'il y en a) qui veulent connaître les tenants et aboutissants. Et comme je n'aime pas faire les choses à moitié (vous l'aurez constaté je pense ^^), ben je mets l'essentiel. Les raccourcis sont souvent hasardeux et sources de confusion. Mais je tiendrai compte de cette remarque à l'avenir. Enfin, je vais essayer smile

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Monstro
Baron
Baron
avatar

Messages : 118
Age : 20

Localisation : Loire-Atlantique
Inscrit : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Dim 1 Avr 2012 - 10:54

Tiens, je vais en profiter vu que c'est aujourd'hui même...

Pourquoi les poissons d'avril le 1er avril ?

L'explication la plus solide historiquement fait remonter l'origine du poisson d'avril en France, à l'époque du roi Charles IX.
Au début du XVIème siècle, dans toute la France, on fêtait le Nouvel An le 25 mars, au début du printemps. Les festivités duraient une semaine et se terminaient le 1er avril. Durant cette semaine, on échangeait des cadeaux.
En 1564, le roi Charles décréta l'adoption d'un nouveau calendrier inscrivant ainsi le Nouvel An le 1er janvier. Beaucoup de Français refusaient le nouveau calendrier et continuaient comme par le passé à échanger des cadeaux et à fêter pendant la semaine qui s'achevait le 1er avril.
On se moqua de cet attachement à l'ancien Nouvel An en envoyant aux nostalgiques des cadeaux fantaisistes et des invitations à des soirées fictives, en leur jouant des tours. Celui qui se faisait ainsi jouer des tours prit le nom de
« poisson d'avril » peut-être parce qu'à cette période de l'année le soleil quittait le signe astrologique du Poisson. Mais peut-être aussi parce que le 1er avril correspond à une période de jeûne, le Carême, une période pendant laquelle la viande était exclue des repas et remplacée par le poisson.
Certains croient que la coutume serait reliée à la fermeture de la pêche qui, depuis des siècles, est fixée en France au 1er avril en raison du frai. Pour se moquer des pêcheurs privés de poisson, on leur envoyait des harengs.
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 3:01

Tiens, ça faisait longtemps !!!

On m'a posé y'a quelques jours une question bête à laquelle je n'ai pas su répondre sur le moment, ce qui a entraîné aussitôt la réprobation de mon fils : "Comment ça tu ne sais pas ??"

Ben vi, on ne peut pas tout savoir ! Je ne m'appelle pas Universalis, non mais !!! gné ?

Alors j'ai fait quelques recherches et je vous livre le résultat. J'ai caché les parties (marqué SPOILER) qui n'intéresseront que les curieux, afin de faire enfin un texte plus court (comme quoi, on peut s'améliorer Very happy ).


POURQUOI CERTAINS ROULENT A DROITE
ET D'AUTRES A GAUCHE ?


La question n'est pas tranchée avec certitude, mais certains éléments sont avérés... Tout d'abord, à l'origine, l'idée n'était pas de se déplacer sur la partie droite ou gauche de la route, mais bien de circuler au centre de la voie et de DEPASSER ou SE CROISER d'un côté établi de la route !

SUR LES ROUTES

1- Les sources historiques
Spoiler:
 

2- Au moyen age

* Le croisement dans les rues des villes médiévales.[/b]
Spoiler:
 

* Cas douteux
Spoiler:
 

* une idée finalement logique...
Nos amis les humains étant majoritairement droitier, c'est tout naturellement que depuis l'antiquité, les soldats ont appris à utiliser leur épée de la main droite. Par voie de conséquence, ils portaient le bouclier mais aussi le fourreau à gauche, afin de pouvoir dégainer plus aisément.
Plus tard, les cavaliers prirent l'habitude de monter à cheval par le flan gauche, enjambant l'animal de leur jambe droite afin de ne pas être gêné par l'épée. Cette habitude fut ensuite codifiée par l'enseignement militaire et reste aujourd'hui la norme dans le domaine hippique. Les cavaliers montent, passent le licol et serrent les sangles à gauche. De cette manière de monter découla naturellement la conduite à gauche :les gauchers n’étant que très peu nombreux et pour faciliter la circulation sur les chemins, la circulation à cheval s’effectuait naturellement par la gauche pour ne pas que les armes des cavaliers venant dans l'autre sens ne touchent celles des autres cavaliers sur les petits chemins (ce qui aurait pu être un signe de provocation en duel). Le même problème apparaissait au Japon des samouraïs.

3- L'époque Moderne

* L'attelage à 6 chevaux
En ce qui concerne la France, l’organisation de la circulation se précise, probablement du fait de l'amélioration de l'entretien et de la construction des routes, bien meilleur qu'en Angleterre (ils avaient bien moins de moyen pour le terrestre que pour le maritime). Mais également de l'utilisation d'attelages à 6 chevaux, pour lesquels on met le conducteur sur le cheval de tête. Du fait de la prépondérance des droitiers, ils choisissent majoritairement le cheval de gauche car un droitier se tourne plus facilement vers sa droite (pour vérifier les autres chevaux) et qu'il a plus de force dans sa main droite pour gérer les écarts nécessaires à effectuer aux chevaux de ce lourd attelage.

* Les lois
Spoiler:
 

* la piste Napoléon
Spoiler:
 

4-Les autres pays

Le Danemark
Spoiler:
 

En Angleterre...
Spoiler:
 

Pour ce qui est des Etats-Unis,
Spoiler:
 


LES VOITURES

Spoiler:
 


SUR RAIL
Spoiler:
 


POUR FINIR

Vous l'aurez compris, on ne connaît pas réellement la raison pour laquelle on circule à gauche là alors que c'est à droite ici... Cependant, on retiendra qu'environ 2/3 des pays de la planète roule à droite. La coexistence de deux normes opposées pose des problèmes de conduite que les gouvernement tentent de gérer jusqu’à l’absurde comme le démontre cet avis émis par le ministère britannique des transports :
"Les visiteurs sont informés qu’au Royaume-Uni, le trafic se situe sur la gauche de la route. Dans l’intérêt de la sécurité de tous, il vous est conseillé de pratiquer cet usage dans votre pays une semaine ou deux avant de conduire au RU." (sic !)

Enfin, dernière bizarrerie Britannique : une seule et unique rue s’emprunte par la droite dans tout le Royaume-Uni, c’est une petite rue de Londres (Savoy Court) menant au luxueux Savoy Hotel. Cette rue se prend par la droite car les cochers avaient l’habitude de la prendre dans ce sens pour éviter d’avoir à descendre pour ouvrir la porte à leur passager…


Je ne peux pas faire plus court !!!!! J'ai déjà fait un bel effort, non ??? mdr

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
ifto
Duc
Duc
avatar

Messages : 957
Inscrit : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 11:32

la question était passé au 12 coup de midi (une des rare fois que j'ai regardé la tv, mais je l'ai retenu quand mème), ils disaient qu'au moyen age, lors d'affrontement a cheval de face a face lors des batailles, ils avaient coutume de "rouler" a gauche pour ne pas taper le boucler et avoir plus de porté avec l'épée (il me semble), et du coup, pour surprendre l'adversaire, les français ont décidé de s'entrainer a circuler a droite pour s'affronté.
ils parlaient également, que vu que les gens étaient droitier, le foureau de leur épée était a gauche, donc en circulant a droite, en croisant quelqu'un, les foureaux s'emmelaient, lol. bref, c'est pas tèlement claire, il n'y a pas de véritable réponse il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
ifto
Duc
Duc
avatar

Messages : 957
Inscrit : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 11:59

PS, je n'avais pas vu ce post, j'ai commencé a le lire (très interessant ! ) mais page 2, il y a une liste de chose surprenante, et dedans il y a "savez vous que les seuls animaux a faire l'amour pour le plaisir sont les humain et les dauphins ? " moi je dis "FAUX" !! ( pour les dauphins je savais pas), mais il existe une race de singe qui le font pour le plaisir aussi ! il n'y a qu'une femelle dans la tribut (avec un gros cul ! ) et tout le monde passe dessus pour le plaisir toute l'année (et c'est elle la chef en plus ! )
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 16:50

Pour certains singes, il s'agit d'un acte "social" visant à assurer la tranquillité du groupe en diminuant les tensions entre les membres. Ce n'est donc pas PAR PLAISIR mais par souci de zen attitude ! C'est le cas des bonobos (qui s'envoient en l'air à tout bout de champs, quel que soit le ou la partenaire) : à croire qu'ils sont très... tendus !!! lol


Pour d'autres comme les chimpanzés ou les magot, les femelles cherchent les mâles lorsqu'elles sont en période de reproduction afin d'augmenter les chances d'avoir un petit, mais également pour asseoir leur autorité sur les autres femelles ! Durant cette période, leur zone uro-anale est distendue par l'afflut sanguin, permettant aux mâle de reconnaître une femme qui peut se reproduire d'une autre qui n'est pas dans la bonne période.



Si vous voulez plus d'information sur nos cousins, c'est ici : http://infos-tous-azimuts.over-blog.com/article-les-initiatives-sexuelles-des-femelles-singes--38478422.html

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Alveopygos
Roi
Roi
avatar

Messages : 4776
Age : 48

Localisation : Bretagne nord, sous les nuages
Inscrit : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 18:06

Et qui te dit que ça ne leur procure pas aussi du plaisir au passage ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Lun 10 Sep 2012 - 18:23

Ben d'abord les études scientifiques effectuées sur le sujet qui ont prouvé que lorsqu'on empêchait les bonobos de se mêler, les tensions étaient si importantes que les affrontements étaient constants.

Ensuite, je veux bien qu'ils éprouvent éventuellement du plaisir une ou deux fois par jour mais faire ça à longueur de journée, j'ai des doutes ! Un peu comme les accrocs à la clope qui disent prendre du plaisir alors qu'il ne s'agit que de ne pas devenir irascible en submergeant les récepteurs de choline d'acétyle de nicotine qui entraîne la production interne de dopamine, sérotonine et noradrénaline. Il s'agit là, comme pour les bonobos, d'une dépendance physique et psychologique.

Mais au prime abord, j'avoue qu'on peut se laisser tenter par l'idée que ce sont d'éternels Hédonistes (bien que le terme soit limité à l'être humain) !

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Alveopygos
Roi
Roi
avatar

Messages : 4776
Age : 48

Localisation : Bretagne nord, sous les nuages
Inscrit : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Mar 11 Sep 2012 - 9:24

Addiction au sexe, donc. On dépasse la catégorisation de base entre sexe par nécessité (reproduction de l'espèce) et par plaisir ou distraction. Le bon docteur Freud avait-il connaissance des mœurs des bonobos ? Il aurait eu sûrement des commentaires passionnants à ce sujet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cykee
Roi
Roi
avatar

Messages : 4327
Age : 48

Localisation : Pas de loin de chez les bettraviers
Inscrit : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Sam 29 Sep 2012 - 18:53

Bon, je change de sujet !

ORIGINE DU "22 V'LA LES FLICS"

Il existe de nombreuses théories quant à l'origine de cette expression argotique qui, en France, sert à avertir de l'arrivée de la police (faut penser aux Francophones qui ne connaissent peut-être pas l'expression) :

1- Le téléphone
Autrefois, le 22 était le numéro de téléphone de la police (remplacé de nos jours par le 17). Mais cette explication ne tient pas puisque le téléphone ne fait pas son arrivée en France avant les années 1920 et que l'expression est attestée dès 1874.

2- Les boutons de veste
À la fin du XIXe siècle, il y avait onze boutons sur la vareuse des policiers. Et comme ils se baladaient toujours par deux... certains pensent que l'expression vient de là. Mais pourquoi dire 22 alors que "v'la les flics" aurait suffit ? Mauvaise piste !

3- Les linotypistes
Ce sont les personnes travaillant sur une linotype, qui est une machine à composter les caractères d'imprimerie par lignes. Le silence et la concentration était de mise pour ne pas commettre d'erreur. Au XIXe siècle, ils utilisaient généralement une taille de caractère de 9 ou 10. Ainsi, une taille 22 est donc un très gros caractère généralement utilisé pour la première lettre d'un chapitre. Donc, pour avertir les autres du retour du chef d'atelier, ils pouvaient crier 22 sans que cela ne paraisse étrange, ce qui permettait de faire revenir le silence (il est bien connu que lorsque le chef n'est pas là, ça papote sévère^^). C'est une possibilité mais car je vois mal comment relier "attention, voilà le chef" à la venue des pandores...

4- Un autre code
Il s'agirait d'un code très simple utilisé pour signaler la venue du chef (au 36 quai des Orfèvres, siège de la Police Judiciaire de Paris ?). Prenez les lettres de l'alphabet, donner leur un chiffre croissant à chacun, dans l'ordre. Ainsi, A=1, B=2, C=3,... Si l'on additionne les lettres CHEF, on obtient : 3 + 8 + 5 + 6 = 22 ! Après, pourquoi "v'la les flics" ? Ben comme les voyous fréquentaient assidûment la P.J., ils l'ont repris à leur compte pour signifier : DANGER ! Notez quand même que ce code pourrait également avoir été inventé par nos linotypistes, qui rangeaient les caractères d'imprimerie dans des cases portant des numéros.

5- Le juron
22 serait une déformation du juron « Vain dieu », homonymie de « Vingt dieux » qui serait l'équivalent de "mon dieu". Donc en gros, on dirait plutôt « Vain dieu, v'là les flics ! ». Ce juron est apparu en 1920.

6- Le couteau
En argot du XIXe siècle, on désigne par le terme « Vingt-deux » le « couteau d'arsouille » (couteau de voyous) appelé ainsi car sa lame mesurait 22 centimètres. Ainsi, lorsque les voyous criaient "22 ! V'la les flics", c'était pour prévenir leurs comparses qu'il fallait prendre leurs armes afin d'éviter de se faire prendre. Cette version me paraît probable.

7- La musique
C'est Paganini qui pourrait être à l'origine de cette expression : les malfaiteurs avaient pris l'habitude de prévenir leurs complices de la proximité de pandores en sifflant l'air de son 22eme caprice, sous-titré "Gendarmes et voleurs". L'air a été oublié et les voleurs se contentent aujourd'hui du lapidaire "22 v'la les flics".

Vous l'aurez compris, l'origine de cette expression est incertaine, alors à vous de choisir celle que vous préférez winck

_________________
Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse kimouss
Revenir en haut Aller en bas
Alveopygos
Roi
Roi
avatar

Messages : 4776
Age : 48

Localisation : Bretagne nord, sous les nuages
Inscrit : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Dim 30 Sep 2012 - 21:53

Et si les policiers étaient principalement originaires des Côtes d'Armor ? mdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lili-One
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 2191
Age : 35

Localisation : 63
Inscrit : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   Jeu 11 Oct 2012 - 8:23

J'aime bien celle de la musique ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://lili-one.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saviez-vous (Histoires vraies)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez-vous (Histoires vraies)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le saviez-vous (Histoires vraies)
» [le saviez vous ?] [1] le Nintendo Scope
» Le saviez vous ?
» Le "Saviez-vous ?" sur le Mini-Hakkero et le Yi Jing
» [le saviez vous ?] [10] variantes de la console Atari Lynx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chrysopoles - Alliance FCH :: Les Lieux Publics :: Taverne :: Stade-
Sauter vers: